Blog

Sep 17th

Presque huit mois plus tard (dans 2 jours, yay!)

Posted by with No Comments

Le temps des fêtes s’en vient, qu’on le veuille ou non….

C’est pour vous dire que vous devez vraiment réserver à l’avance dans les prochaines semaines/mois! On a déjà quelques réservations de groupes, majoritairement les vendredis et samedis, et ce même jusqu’en décembre! You people! ;- )  La folie des réservations très d’avance revient, cet été c’était vraiment plus mollo. Faut pas oublier que c’est l’fun au Chien Rose, on a le sens de la fête, on peut apporter son vin, c’est sûr que y’a plein de party de bureau qui vont se faire chez nous, pis c’est bien, ça met de l’ambiance.  Prenez l’habitude de réserver d’avance, please! De plus, voici un truc de pro: les mardis, Erik et moi sommes au resto toute la journée à partir de 10h. Du mercredi au samedi, on est là à 15h for sure, mais très souvent on est là plus tôt que ça. Si on a pas les deux mains dans le saumon ou le jambon, on répond toujours au téléphone! Et truc de pro ultime: nos mardis sont assez tranquilles, vous aurez de la place si vous appelez le jour même, contrairement aux vendredis, par exemple.

Point à discuter: y’a beaucoup de monde qui nous disent « oui mais on est juste deux! ». J’aimerais bien faire apparaître une table et deux chaises de plus, tsé. Quand on dit « on est complet », c’est parce que y’a du monde assis sur chaque chaise et devant toutes les tables qu’il est possible de mettre dans notre salle à manger. Si vous voulez un autre bon truc de pro, appelez nous vers 20h30-21h, habituellement, il y a des places qui se sont libérées. Par contre, appeller entre 18h et 20h c’est un peu risqué: c’est le gros rush, on est tous bien occupés, il se peut qu’on ne réponde pas. C’est très possible dans le monde des hédonistes de s’acheter un petit apéro à la maison, des petits canapés, ou alors sortir dans un 5 à 8, rigoler avec ses amis jusqu’à 20h30, puis arriver au resto pour 21h, et continuer la fête en mangeant du love jusqu’à 23h, traîner jusqu’à minuit… why not? D’après moi, c’est ça la vie! En profiter au max avec les gens qu’on aime et pas se stresser pour des détails futiles. Profitez de notre cuisine qui ferme à 23h et de notre politique « on-ne-vous-foutra-jamais-à-la-porte! » (ben, on a droit max jusqu’à 3ham, d’après mon permis d’alcool, mais je vous avoue que vers 1h30-2ham je commence à m’endormir sérieusement, lolz). :- )

Je ne peux pas ne pas parler de l’histoire « Catherine ». Pour ceux qui ne la connaissent pas, la voici: une demoiselle a réservé le resto au complet pour l’anniversaire de mariage de ses parents. Une semaine avant la date, elle appelle en plein rush pour savoir si elle peut avoir un gâteau. Un de mon staff lui a dit « peut-être, faudrait que tu rappelles la chef dans un moment plus propice à la discussion » et elle a demandé qu’on la rappelle elle. Je l’avoue, j’ai complètement oublié: j’avais 12 commandes à effectuer dans ma face!  Donc elle rappelle l’avant-veille pour reposer sa question et là j’ai pu avoir plus de détails: elle voulait un gâteau deux étages gratuit ou en apporter un. Je lui explique notre politique lors de fêtes: le ou les fêtés ont droit à un dessert offert par la maison et choisi par le chef pâtissier, mais on ne fait pas de gâteau (deux étages? hell no! on est pas à TLC…) et on accepte pas que les gens en apporte un non plus. Elle raccroche. Dix minutes plus tard, le téléphone sonne: c’est sa tante frustrée qui veut me parler. Je lui dit exactement ce que j’avais dit à la Catherine, elle se fâche, je me fâche. Pendant un bon dix minutes, on s’est obstiné, et elle me disait des trucs du genre « en tant que jeune entreprise, vous devriez faire des choses spéciales lors d’anniversaires! » et je lui répétais « mais on en fait, un truc spécial, c’est un dessert pour les fêtés! On a pas l’espace de frigo pour faire des gâteaux, ni le temps, on est juste deux en cuisine… »  (sur ce point, mon frigo de chez moi s’en va au resto tellement qu’on en manque…) ou elle renchérissait  « si ce n’était pas à deux jours d’intervalles, j’annulerais tout! » avant de se calmer et de me dire « bon, à vendredi ».  Et cette merveilleuse lady pleine de bon goût a décidé de tout simplement ne pas se pointer la face. Un restaurant réservé sous ton nom avec ton numéro de téléphone sans que personne se pointe, savais-tu, Catherine, que je pourrais te poursuivre aux petites créances pour ça? Il y a des procédures légales pour ce genre de chose, dis le à ta tante. Je ne le ferai pas parce qu’il faudrait que je m’occupe d’affaires juridiques négatives et je perdrais mon précieux temps à rendre de gentils clients heureux, mais kaliss que j’ai envie de t’insulter ben comme il faut. Et à tous ceux qui disent que je devrais me la fermer parce que je suis la voix d’une entreprise, come on. À ma place, vous auriez peut-être réagi aussi mal sinon plus que moi. C’est enfantin, stupide et ridicule et ça fait chier, vraiment. Erik et moi on a travaillé toute la journée -comme à tous les jours- pour eux. C’est pas juste moi qui a perdu, là dedans, et sérieusement, moi, je m’en tabarcrisse de ne pas faire d’argent (tabarcrisse: j’m’en fous vraiment à ce point là, scusez mon langage), c’est mes serveurs qui travaillent à temps partiel pour payer leur appart et leurs études qui en ont payé le prix. C’est eux qui n’ont pas fait d’argent. Avant de se venger de moi qui vous a refusé un fucking gâteau, vous devriez réfléchir à la portée de vos actes, Catherine & friends -et tout le monde d’ailleurs, moi inclus. Je ne vais pas me taire juste parce que je représente une business si je peux en faire une leçon, parce que moi même j’ai appris un peu plus sur la vie avec cette histoire.

Bref, entre d’autres mots, restons sensés. Dorénavant, grâce à Catherine et sa tante, nous ne faisons plus confiance aux gens, et pour être très franche je trouve ça bien plate.  Pour une réservation de 15 personnes et plus, un dépôt de 300$+10$ par personne de plus est demandé lors de la réservation, remis la soirée même et gardé si vous ne vous présentez pas. Il me reste à jaser avec Desjardins pour savoir comment on fait ça par téléphone et hop! on y est. C’est ma mission d’aujourd’hui!  *Fait intéressant: à tout le monde que j’explique qu’il y a maintenant un dépôt et tout et tout, ils me disent tous « ben oui, j’ai vu ça sur Facebook, ç’a pas d’allure, je comprends tout à fait le dépôt ». Et voilà, faith in humanity: restored. ;- )

Pour les gens qui suivaient la « saga rats » eh bien je suis heureuse de vous dire que ça fait quinze jours aujourd’hui que je n’en ai pas vu!  La Ville s’occupe maintenant de ce dossier avec joie (not). Les voisins avaient jusqu’à vendredi passé pour enlever leur container géant d’après un ordre de la Ville, mais bien malheureusement ils ne l’ont toujours pas fait à ce jour (j’ai si hâte qu’il foute le camp, c’est tellement laid). Nous on est allé acheter le poison à rat le plus puissant ever, tellement puissant que la madame ne voulait pas nous le vendre parce que les chats et les chiens sont attirés par ça et peuvent aussi en mourir, mais ne vous inquiétez pas, comme on lui a expliqué on l’a mis dans un endroit où seulement un rat peut aller, même un chat ne rentre pas là. Anyway, où on est, y’a pas de chat sinon y’aurait pas de rats non plus, hein… et on dirait bien que ç’a marché! Y’en a pu! (je touche du bois en ce moment) De plus, vendredi passé, six heures du soir, début du service: une inspectrice de la Ville est venue checker voir si on avait des rats en dedans à cause d’une plainte! J’ai vraiment trouvé ça drôle. C’est à ce moment que j’ai vu à quel point la Ville est toute croche: aucune communication, aucune cohésion; ça m’a un peu découragée.  Je lui ai dit que ça faisait genre un mois et demi que j’avais moi-même fait une plainte et parlé de ce problème avec les gens qui s’occupe de notre arrondissement à la Ville plus d’une fois, je lui ai montré les photos, je lui ai expliqué toute la situation, mais bon, elle avait une job à faire et a checké mon sous-sol comme elle le devait. Je suis heureuse de vous dire qu’il n’y a pas de rats chez nous, haha! Et je suis bien contente qu’elle soit venue après qu’on ait fait le méga rangement du sous-sol; c’est tellement clean, moi j’capote.

Y’a genre trois personnes qui nous ont dit qu’ils n’avaient plus envie de venir manger depuis qu’on jase de rats. Pour mettre quelque chose au clair, il ne sont pas dans le resto, ils sont (étaient) dehors, dans les poubelles du voisin. Je ne serais même pas là si y’en avait dans mon sous-sol, ouache. Quand je travaillais sur la rue St-Laurent entre Prince-Arthur et Des Pins, descendre dans le sous-sol -par une trappe- c’était quelque chose: aucun sous-sol est fermé, il n’y a aucun mur (ben ben de la crap qui bloque, genre des montants et quelques morceaux de gyproc troués) et il y avait des petits mulots. Au moins c’est un peu plus cute mais ça fait peur en ta pareil! Alors si ton voisin est malpropre good luck with everything… Si j’avais eu le bras de Bruce Campbell dans Army of Darkness 3 j’aurais pu aller jusqu’à la rue Des Pins sans aucun problème. Bref, pour revenir chez nous, la seule manière qu’un rat pourrait entrer c’est par la porte, comme vous et moi. On a tellement bien isolé le sous-sol qu’on en manque d’air l’été, on est obligé de mettre le ventilateur dans l’escalier sinon quand je fais ma paperasse sur mon bureau j’étouffe. Alors présentement, tout va bien, tout est beau, yay! On va continuer de mettre du poison -à nos frais- pour s’assurer que y’en aura pu jamais. Un gros merci aux gens de l’épicerie qui ont très bien collaboré face à leur problème de vermine (not).

Bon ben le constat après huit mois: j’aime ma vie. Erik et moi on s’en vient vraiment bons pour changer de menu, on est moins stressés, on est plus fluide dans nos actions, on est plus cartésiens, on se suit super bien dans les rush. Et en étant ouvert juste le soir, on est plus reposés et plus productifs. Un ÉNORME merci à tous nos clients! Vous nous faites vivre un rêve et pour ma part, le bonheur total. Ça très longtemps que je n’ai pas eu envie d’aller travailler, à chaque jour quand je marche jusqu’au resto je suis contente. C’est l’fun de se dire que le bonheur des uns fait mon bonheur à moi. CERCLE VICIEUX DE LOVE <3

Maintenant que j’ai écrit ce blogue, j’me mets sur le menu de novembre! ;- )

Bonne fin de semaine y’all!

 

Mitche

 

 

 

 

Tagged with: , , , , , ,

Leave a reply

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *