Blog

Août 27th

Là ce n’est plus rose

Posted by with No Comments

C’est ben l’fun, avoir un resto, mais y’a des choses qui arrivent parfois qui sont lééééégèrement moins cool.  Genre, ceci.  J’imagine que n’importe quel autre restaurateur garderait ça sous silence: pas moi.  J’ai promis de raconter mes déboires de chef propriétaire, non? ;- )

Quand on a acheté le resto et qu’on a dû le frotter pendant un mois, on était bien heureux de ne pas avoir trouvé de souris , pas une seule crotte de souris, pas de trappes, tsé comme dans les Kitchen Nightmare où Gordon Ramsay rencontre des insectes, rien de ça. Une seule coquerelle figée dans le gras derrière un gros frigo dégueulasse qu’on a donné à quelqu’un tellement qu’il était vieux.  Bref, ce déli était très très sale, mais pas besoin d’exterminateur. Fiou, qu’on s’est dit.

Ma mère s’occupe souvent de la magnifique plate-bande qu’elle est de train de créer sur le côté et à l’arrière du resto.  Il y a quelques temps, elle jasait avec une voisine lorsqu’elles ont vu quelque chose passer très vite à côté d’elles et rentrer sous le container de mon voisin; elles l’ont vu rapidement donc mal mais ont clamé avoir vu un rat. Je ne les croyais pas parce que je suis au resto bien plus souvent et je n’ai jamais rien vu. Jusqu’à la semaine dernière.

Erik est allé à l’arrière pour jeter quelque chose dans notre bac à recyclage lorsqu’il s’est fait sauter dessus par le plus gros rat de l’Univers. Évidemment, on est tous sorti dehors en criant, et le mastodonte est allé se cacher sous le container du voisin -vraisemblablement leur maison, et Erik s’est mis à lui lancer des roches en riant comme un enfant. Moi je hurlais « ARRÊTE! IL VA S’EN VENIR CHEZ NOUS! », et bien sûr, le rat, apeuré, est sorti et est passé à un pied de moi.  J’ai eu le temps de bien le voir.  J’ai pas aimé ça pantoute.  IL ÉTAIT ÉNORME.  Aussi gros qu’un écureuil bien nourri.  La seule place dans ma vie que j’ai vu d’aussi gros rats c’est dans le centre-ville, rue St-Laurent.

Disons le bien franchement: JE NE SUIS PAS TRÈS CONTENTE.

Le container, maison des rats (parce que ça vit en gang, ces choses là), appartient à mon voisin, l’épicerie.  Au départ, quand c’était le Marché Palma, c’était un container de recyclage, et quoique bien laid et à la vue de mes clients puisque le mur arrière du resto est entièrement vitré, je ne trouvais pas ça si pire.  Maintenant que les propriétaires de l’épicerie ont changé, c’est rendu un container de poubelles.  C’est carrément dégueulasse, l’odeur qui émane de cette chose là. Alors je suis allée en parler avec un des gérants.  Je lui ai expliqué qu’il y avait des rats, et pas des petits mulots, et qu’ils devaient faire quelque chose dans l’immédiat; il m’a répondu d’une telle manière que je savais qu’il n’allait rien faire à propos de ce problème.  Personnellement, quelqu’un vient me voir pour me dire que y’a de la vermine chez moi, j’appelle l’exterminateur en pleurant à la seconde près!  Je lui ai expliqué que l’été prochain j’aurai une terrasse à l’arrière, et qu’il est impensable qu’un container de poubelles soient à un mètre de mes clients qui mangent, et ce même s’il va y avoir une clôture.  Je lui ai proposé d’utiliser une de ses chambres froides pour en faire une pièce poubelles réfrigérée -ce qui est d’après moi la norme mais aussi plus intelligent (surtout l’été) et voisins-friendly, mais il m’a répondu que si son container de poubelles se faisait vider à chaque jour il avait le droit d’en avoir un à l’extérieur.  Bref, aucunement réceptif, le gars.  Mais l’affaire c’est que moi, je ne niaise pas avec ça.  C’est MES clients qui le voient, ton container, MES clients qui les voient, tes rats géants, c’est MA business qui va perdre des plumes à cause de l’insalubrité extérieure de ton commerce.  Alors j’ai appelé la Ville pour les avertir qu’il y a des rats qui chill dans le coin: prend ça comme une plainte, m’en contre-crisse du mot, c’est pas des papillons dont on parle, là.  Je ne prends pas ça à la légère du tout. DES RATS KALISS. Qui vivent à quatre mètres de mon restaurant. JE CAPOTE.  Bien entendu, mon voisin épicier a reçu la plainte et a menacé mes employés de ne plus jamais mettre les pieds dans son établissement.  WTF dude?  Ça veut dire quoi, cette réaction?  Là, j’ai vraiment l’impression d’être dans un Kitchen Nightmare (mais en vrai, ça fait bizarre) et j’aimerais donc ça que Gordon Ramsay vienne leur brasser la cage sur la propreté, un peu.

Bref, j’espère que ces poubelles vont disparaître ainsi que les animaux pas beaux qui vivent là.  Je touche du bois live.  Citoyens de Fleury Ouest, j’ai maintenant besoin de votre aide: si jamais vous voyez un gros rat indésirable dans ce coin là, appellez la Ville au 311 pour les avertir vous aussi. Plus il y aura de gens qui appellent, plus ils vont agir sérieusement.  Je ne peux rien faire moi-même puisque parfois leurs poubelles débordent du container et se ramassent par terre: et ça c’est parfait pour les rats. Ceci dit: auriez-vous un truc de grand-mère qui éloigne les rats? Genre quelque chose que les rats détestent que je pourrais étendre autour du resto pour les éloigner? Quelqu’un veut venir faire du vaudou, du oui-ja, n’importe quoi?????? HELP! *pleurs*

Pour changer de sujet, il m’est arrivé une chose extraordinaire! J’ai enfin parlé à une fonctionnaire gentille à la Ville qui m’a expliqué pourquoi je n’avais pas encore de rack pour les vélos.  Imaginez vous donc que l’arrondissement a un budget annuel et qu’il est décidé en décembre.  J’ai fait ma demande deux mois en retard.  Alors là, ce qu’elle m’a conseillé de faire, c’est de relancer sans cesse mon dossier -comme je faisais déjà- jusqu’en décembre en espérant qu’ils acceptent de me poser un rack à bicycles au printemps prochain.  Truc de pro qu’elle m’a donné: si vous appelez vous aussi en demandant un rack à vélo au coin Fleury/Meunier, on va peut-être l’avoir.  Et je sais que ça serait pratique puisque la plupart des résidents du quartier viennent faire leur épicerie à vélo.  :- )

C’est notre dernière semaine avec le menu froid!  Yay!  On a pas mal hâte au prochain menu, ça va faire changement.  Un peu tannée de faire la même chose, moi!  :- )

Fait cocasse de la semaine: l’autre soir ma serveuse avait tout monté la terrasse, et puis pouf, soudainement, nos fourchettes avaient toutes disparues! On s’est fait chipé nos fourchettes!!! What the hell? Ha!

 

Alors c’est ça, bonne semaine y’all!

 

Mitche

 

 

 

Leave a reply

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *