Blog

Août 11th

Le retour des vacances

Posted by with No Comments

Holy mother of life! Que ça fait du biiiiiien des vacances! Sans joke, je pense que c’est les vacances dont j’ai le plus profité de ma vie entière. Pendant la première semaine, j’ai continué à travailler -laver de fond en comble le resto, faire des courses que j’avais jamais eu le temps de faire, faire du rangement, laver mon appart que j’avais pas vraiment lavé profondément depuis 4 mois, et alouette.  J’ai tellement pas arrêté que j’ai fait ma valise samedi soir à 23h et mon avion décollait à 6h30 le lendemain matin. Et quand je suis arrivée en Jamaïque, je me suis reposée très fort. J’ai rien fait d’autre que lire des romans sur la plage, me baigner, faire du snorkeling, manger des mangues à la tonne et aimer mon chum. J’ai tellement travaillé fort que ça m’a pris environ 12 jours avant de me sentir vraiment rechargée à bloc -digne de mention: presque rien bu, trop fatiguée pour ça! Et puis quand je me suis sentie reposée, j’ai pas eu envie du tout de revivre toute cette pression, ces 70 heures par semaine et toute cette fatigue.  Et j’ai pris la décision d’ouvrir seulement les soirs maintenant… je sais que c’est plate pis que certain d’entre vous pourraient penser que je suis une fainéante, que nenni, je fais du 50 heures semaine, ce qui me semble un juste milieu assez fair; je peux vous assurer que c’est une des meilleures idées de toujours (comme à chaque fois qu’on a des idées).  On est plus heureux, Erik et moi; on fait des journées dites « normales » et on commence déjà à recevoir les mangeurs de soirs vers les 21h, 21h30. Un jour quand on sera extrêmement bien rodés et super tight et tout et tout je vais engager quelqu’un de confiance et qui cuisine extra bien pour prendre ma place 5 dîners par semaine. Futurs sous-chefs du Chien Rose, à vos poêlons!

Quand on est entré le mardi avant la réouverture pour recevoir nos commandes et nous placer dans la cuisine, Erik et descendu porter son sac dans le garde robe et il a crié deux-trois fois. Moi j’me disais « bon, what’s up encore ». Il est remonté.

– Y’a un oiseau dans le sous-sol, man!

– Tsssss, n’importe quoi.

Alors on est allé voir avec nos tabliers sur la tête en riant comme des gamines, rien, nada, pas d’oiseau, pas l’ombre d’un oiseau, même.  Je lui disais les heures suivantes:

– T’es fou, t’as trop fêté pendant les vacances, tu hallucines des choses!

Puis un peu plus tard, je suis allée sur l’ordinateur en bas et j’ai entendu « piiit piiiit piiiiiitt ». Alors j’ai crié, Erik est descendu en trombe, tout fier d’avoir eu raison sur la présence de l’oiseau et il s’est mis à taper dans le plafond pour que la chose sorte enfin. Semblerait-il qu’il est passé derrière moi et Erik criait « regarde! il est lààààààà! regarde! iiiiiiiiiiiiii! » mais j’étais trop occupée à regarder Facebook (haha) et j’ai rien vu. Le temps a passé, on a continué à cuisiner et faire la mise en place; un moment j’ai eu envie de boire un thé et je suis passée par le fond de salle et… JE L’AI VU. Un petit oiseau perché sur une chaise qui a pit-pité en me voyant approcher; j’ai crié « IL EST LÀ AAAAAA! »

On a ouvert une fenêtre et bon gré mal gré on a réussi à le faire sortir. On a bien rigolé pour une première journée! D’après mon père qui a assisté à tout ça c’était un petit oiseau qui se réfugie dans les cheminées (j’ai oublié son nom). Moi j’ai juste vu un moineau… ;- )

Le menu froid: quelle merveilleuse idée! Encore plus awesome que d’ouvrir juste le soir, bien sûr. Le commentaire le plus récurent est que c’est notre meilleur menu à date. Et nous on trippe tellllllement en cuisine, vous avez pas idée. Le service est extrêmement facile, rapide (surtout les groupes – à noter que si la salle est remplie de couple, ça va être un ti peu plus long, et ça c’est comme ça partout! Truc de restauration: keep calm, drink and bon appétit) et c’est si l’fun à faire.  On aurait envie qu’il fasse chaud à longueur d’année et cuisiner froid tout le temps (y’a des affaires cuites au four ou sur le rond, mais froides rendu au service).  Mais bon, on est tellement freak que dès la deuxième semaine du menu froid (qui dure 7 semaines, quand même) on a commencé à pitcher des idées pour le menu du mois de septembre. Je peux vous donner un hint: cet été je suis tombée amoureuse de SpongeBob. Il est tellement dévoué à son travail de cuisinier qu’il me fait verser une larme à chaque fois et j’ai envie d’encadrer sa photo « employé du mois » au resto. Bref, en son honneur, au mois de septembre, ON VA FAIRE DES CRABY PATTY! De bons minis burgers de crabe aussi plein d’amour que SpongeBob les fait. :- ) Mis à part que vous allez tous capoter sur les mini craby patty, vous auriez envie de manger quoi? (répondez sur notre page Facebook quand je pose des questions, il y a tellement de junk dans les messages de ce site que je ne les regarde même plus, pas facile gérer un site web en plus de travailler 50 heures semaine…)

Truc de chef: L’autre soir ma serveuse Sandrine m’a demandé comment j’avais fait pour trouver le mix de la salade de fenouil (suprêmes d’oranges, olives noires, tomates, feta, petits pois verts, oignons verts, vinaigrette orange et xérès et évidemment, fenouil). Voici comment je procède: la base de ma salade est le fenouil, j’y ajoute des oranges et des olives noires qui se marient bien ensemble.  Le feta est un fromage qui fitte avec les trois derniers ingrédients, la tomate fitte avec les olives et le feta; les petits pois aiment le fenouil et le feta; les oignons verts c’est parce que pour moi l’oignon est la base de la vie, j’adore l’oignon sous toutes ses formes et ses cuissons et j’en mets partout. La vinaigrette à l’orange va de pair avec le fenouil qui aime tant l’orange, et le vinaigre de xérès c’est parce que je l’aime bien. On aurait très bien pu mettre du vinaigre de vin blanc ou alors faire une vinaigrette crémeuse, why not? On y va avec nos goûts! Mais comme vous pouvez remarquer, les saveurs font comme une ronde de love les unes avec les autres, et c’est ainsi que je crée les mix de saveurs dans mes plats. Facile, non? DE RIEN! ;- )

N.B. ON A REÇU NOTRE PERMIS TERRASSE! YIPEEEEE mais il pleut, c’est bien dommage.  On va construire un ti toit éventuellement, mais bon, comme on fait tout nous même, c’est un peu plus long que si on engageait du monde, hein. Je vais m’inscrire à ‘des idées de grandeurs’ tiens, ça va accélérer le processus ;- )

À NOTER: les tables et les chaises qu’on a en ce moment sont celles qui étaient là quand on a acheté le commerce. C’est temporaire: elles sont horribles et tiennent avec des tie-wrap (no joke). Papa Jean va fabriquer de belles tables en bois fixées à la terrasse, ça va être ben cute. J’ai déjà hâte à l’été prochain quand on va avoir la terrasse avant, la terrasse arrière, la bibliothèque de fines herbes…  m’enfin, j’espère qu’on va réussir à avoir tout ça!

Citation cocasse du mois de juillet: « Meuh, vous avez pas des choses normales?….. bah, j’vâ aller m’acheter un roteux, après »  (hihihi)

 

Bonne semaine y’all!!!

Mitche

 

p.s. je vais laisser traîner ici l’entrevue avec le Courrier d’Ahuntsic ;- )

 

 

Tagged with: , , , , , , , , , , ,

Leave a reply

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *