Blog

Avr 3rd

Semaine 7: des files d’attentes!

Posted by with 2 Comments

Décidément, c’est pas routinier du tout, avoir un resto.

On en a vu de toute les couleurs cette semaine. Deux diners pas mal tranquilles pour deux diners très occupés (et tous les soirs occupés, il est donc important de réserver, vous voyez! On prend même les réservations pour le midi dorénavant), et c’est jamais les même jours de semaine en semaine, c’est très étrange, pas moyen de faire une moyenne!  J’ai hâte à la terrasse, eh, les gens aiment ça manger dehors -et je les comprends totalement.  D’ailleurs, va falloir que j’en parle à Chef Construction, de cette belle terrasse qu’on aura à l’avant.  Elle va tourner un peu sur le côté, bref, là où y’a des dalles rectangulaires et mauves.  On pourra pas avoir la terrasse arrière cet été parce que imaginez vous donc que c’est illégal d’avoir une terrasse à l’arrière d’un commerce à Montréal.  Et là vous avez plein de terrasses à l’arrière d’un resto ou d’un bar en tête: ce sont des projets particuliers. J’imagine que les règlements ne sont pas tous pareils pour toutes les rues de la ville, mais en gros à cause que c’est normalement des résidences derrières les commerces (à Ahuntsic, du moins), c’est illégal à cause du bruit qui pourrait ennuyer les voisins.  On est allés voir la Ville, on leur a montré avec plan d’architecte et photos à l’appui que nous, on a pas de voisins: d’un côté, c’est le mur de l’épicerie, de l’autre, le garage de l’épicerie avec le ventilateur du frigo de l’épicerie qui fait un boucan infernal (je comprends pas que les voisins qui ont des fenêtres juste à côté de ça ne se plaignent pas plus, ça part à chaque 5 minutes cette affaire là – nous on veut mettre un mur coupe-son) et finalement le troisième bord c’est un parc -et puis de toute manière on va mettre une clôture, on a pas le choix, à cause du permis d’alcool.  Ça, c’est SI on l’a. Demander si oui ou non on peut à la Ville, ça prend un mois et ça coûte 200$.  S’ils nous disent oui, là, il faut faire les démarches de projets particulier. Ça prend 3 mois.  Si quelqu’un s’oppose, ça va nous avoir coûté 7000$ minimum pour rien.  Si on a le go de la Ville, il faut faire la demande du permis d’alcool -vu qu’on en a déjà un, ça ne devrait pas être aussi long que le 3 mois du premier, peut-être la moitié, 1 mois et demi.  Alors la terrasse arrière, c’est l’été prochain, hein!  C’est dommage que la terrasse existe et est utilisée depuis genre quinze ans mais que nous vu qu’on veut faire ça dans les normes, on va perdre un été. Eh! C’est plate pour nous, c’est surtout plate pour vous et c’est plate pour la renaissance du quartier…

Un des midi plein, il nous est arrivé une petite bitcherie!  Au menu du mois de mars, il y avait deux plats qu’on aurait pu qualifier de « fast-food »: le burger et les fish’n’chip.  Quand le trois quart de la salle se dit « ah, je vais commander le fish’n’chip, c’est rapide »; croyez-le ou non, trente plats de fish’n’chip, servi avec des frites en plus, en une seule commande, c’est pas rapide.  Quarante morceaux de poisson dans une seule friteuse, en plus des frites, ça ne se peut pas!  Il est évident que les assiettes ne seront pas servies en même temps.  C’est pour ça qu’on a plusieurs autres plats au menu concoctés de manières différentes.  Et maintenant imaginez la moitié de la salle qui veulent payer en même temps: ça donne une belle file devant la machine Interac, ce qui est encore très normal (pssst! y’a une banque avec trois guichets juste en face…) et ça donne aussi des femmes comme celle-ci qui viennent me voir:

– Euuuuh, c’parce que j’ai déjà été serveuse, moi, pis ça se passait vraiment pas de même! m’a-t-elle dit d’un ton impatient, sa facture à la main.

Je l’ai regardée abasourdie.  Je ne comprendrai manifestement pas ces gens: la salle au complet était en file devant notre seule machine Interac, qu’est ce qu’on peut faire de plus?  En chier une autre pour lui faire plaisir?  Aller à la banque juste en face retirer à sa place?  C’est pourquoi je lui ai répondu « eh ben bravo! » et que je ne pense pas la revoir de sitôt au resto….. ben coudon, hein! Moi pis ma grande gueule take 2… m’enfin. Idem pour le monsieur qui m’a fait de l’attitude parce que le service Internet a planté pendant genre trente minutes au resto et notre machine ne fonctionnait plus.  Heureusement Papa Jean était là et travaillait là dessus.  J’ai expliqué la situation et j’ai gentiment proposé au monsieur de traverser la rue et d’aller retirer et il m’a dit d’un ton comme si j’étais la reine des connes « c’est pas ma banque, je vais payer des frais ».  Sérieusement, people, who does that?!??  La vie est ben trop courte pour se frustrer pour des détails comme ceux là!  Après on s’étonnera que les gens sont remplis de haine et que ça va pas bien nul part…

Je discutais cette semaine avec un de mes livreurs (celui de la farine, du sucre, les vinaigres, ces choses là) et je regardais son petit formulaire de spéciaux et j’ai vu les produits Berthelet en poudre en spécial (bouillon de poulet, de boeuf, sauce poutine, sauce hot chicken, hollandaise, etc -OUI j’ai bien dit EN POUDRE) et je lui ai demandé:

– Est ce que y’a beaucoup de restaurateurs qui vous achètent ça?

J’ai été extrêmement peinée de savoir que oui.  Je comprends pas: un bouillon de poulet maison c’est genre mille fois meilleur non seulement pour la santé mais aussi au goût et ça coûte moins cher en plus?!  Ça prend seulement de la gestion de feu pour penser à en faire la veille de la recette qui en nécessite, c’est tout.  Alors je suis heureuse de vous dire qu’au Chien Rose, nos bouillons sont faits maison, nos mayonnaises sont faites maison, les sauces brunes, c’est du maison, ça m’arrive même de faire ma moutarde moi même des fois.  Watch out quand je vais être bien installée, bien équipée, toute la patente, je vais tout faire; mes conserves, mon fumage, mon séchage, tout tout tout.  J’ai hâte! :- )

Samedi, on était fébriles: c’était la dernière soirée avec le menu ‘inspiration cabane à sucre’.  Erik et moi avons vidé nos frigo, on les a bien nettoyés de fond en comble et on a fait plein de take out de nos restants du mois et on s’est splité tout ça entre le staff.  On a tellement hâte au menu tapas! :- )

Ah oui, on a eu notre première file d’attente samedi soir! C’est promis que vous attendez pour une bonne raison, au moins, c’est sûr que vous allez être heureux avec nous!

Bonne semaine à tous et toute l’équipe du Chien Rose vous souhaite bon un mois d’avril parmi nous!

Mitche

 

 

  1. Jennifer
    avril 3, 2012at 18:41

    Je comprends que vous venez d’ouvrir, vous etes chanceux d’avoir autant de clientele, c’est pas facile ouvrir un resto, et c’est tres plaisant savoir que le monde sont pret a attendre pour manger chez soi. En tant que personne qui frequente souvent les restos, j’te dirais, qu’avoir des machine de debit portable, est un « must » dans un restaurant en 2012 (encore, je connais pas le prix d’avoir cette machine). Aujourd’hui les gens ont rarement de l’argent comptant, et j’avoue que attendre pour retirer de l’argent dans un petit guichet, pendant que le resto est occuper, ca doit pas etre amusant. Felicitations pour votre succes!!

    Reply
    • mitche_d
      avril 3, 2012at 20:32

      Merci pour tes encouragements!

      Et oui, on a une seule machine Interac, mais elle est portable! Mais quand le service Internet plante, le fait qu’elle soit avec fil ou sans fil ne change rien…. 😉

      Reply

Leave a reply

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *